[Total : 5    Moyenne : 3.6/5]

Le desmodium adscendens bio antioxydant naturel puissant est le remède d’une grande efficacité pour traiter l’asthme bronchique.

Il est bon pour traiter le mal de dos en soulageant les inflammations et les contractures musculaires. Le desmodium (gros trèfle) porte son action sur la relaxation des muscles des bronches, essentiel dans la crise d’asthme.

Propriétés thérapeutiques :Bienfaits hépatoprotectrices.

Le desmodium adscendens est un hépatoprotecteur, il permet la régénération et protection de la cellule hépatique. Le desmodium adscendens normalise les transaminases, un marqueur de la souffrance hépatique, dans les hépatites aigues, puisqu’il limite la toxicité hépatique.
Il a un rôle primordiale dans toutes les phases où le foie est agressé par un agent exogène (virus, médicament, chimiothérapie…) Ou endogène (réaction auto-immune en particulier). Le desmodium est réellement la solution la plus adapté pour toutes les agressions dont le foie souffre.

Desmodium bio pour le foie

Desmodium bio pour le foie

Bienfaits sur l’asthme bronchique.

Le desmodium est idéal en traitement de l’asthme bronchique, il permet l’amélioration et la rémission chez la plupart des patients asthmatiques traités.
Ces propriétés antiasthmatiques, interfèrent avec la production de nombreux éléments chimiques qui sont libérées au cours de la crise d’asthme.
Le desmodium a un effet relaxant sur les tissus pulmonaires et il freine les contractions et les pressions circulaires induites par ses différentes substances. Il a été démontré que l’effet de relaxation des muscles bronchiques intervient très rapidement (en une ou deux minutes).
Le desmodium stimule aussi les canaux potassiques qui ont un rôle dans la régulation de la tonicité des muscles lisses des voies aériennes et cause la libération de molécules constrictives dans les poumons.

Bienfaits anti allergique.

Le desmodium adscendens à un effet anti allergique, puisqu’il est utilisé pour prévenir les allergies saisonnières telles que rhume des foins, etc.
Le desmodium n’a pas la même action qu’un antihistaminique, mais il inhibe l’action de l’histamine sur les muscles lisses et, par la suite, diminue la constriction des voies aériennes et des poumons, mais aussi il agit sur la contraction musculaire dans d’autres organes du corps.
Le desmodium est un anti anaphylactique bénéfique dans les réactions allergiques amenant un choc anaphylactique mettent en jeu la vie de la personne.

Autres bienfaits.

Le desmodium est aussi utilisé pour soigner les maux de dos, il apaise également l’inflammation et soulage les contractures des muscles (crampes, courbatures, spasmes musculaires, etc.) et amène à une récupération plus rapide après l’effort physique.
Principaux constituants :Le desmodium renferme des saponosides, des flavonoïdes, des alcaloïdes isoquinoléiques (tétrahydroisoquinoléines), des anthocyanosides et des dérivés de la tryptamine.
Utilisation traditionnelle :Le desmodium adscendens possède un long passé traditionnel, en Afrique, il est utilisé par les tradipraticiens (un tradipraticien exerce une pratique médicale non conventionnelle, reposant sur des approches présentées comme respectant les traditions, dans certaines communautés africaines) afin de traiter les maladies du foie, les crises d’asthme et la jaunisse.

Les tribus de la forêt amazonienne utilisent depuis des siècles, le desmodium. Il s’en servait en cas de nervosité et pour soigner les infections vaginales. Il était un remède très réputés dans les tribus pour le traitement de la malaria.
La tribu garifuna, au nicaragua, se servaient des décoctions des feuilles pour soigner des troubles comme la diarrhée, les maladies vénériennes et aussi pour faciliter la digestion.
Recherche :Des études sur le desmodium ont été effectué pour confirmer ses propriétés lorsqu’il fut introduit en France par des médecins ayant travaillé en Afrique.

Propriétés hépato protectrices.
Des études ont prouvé que le desmodium adscendens réduisait la toxicité hépatique induite par le tétrachlorure de carbone : par diminution du niveau des transaminases, un marqueur de la souffrance hépatique.
Plusieurs études scientifiques montrent les bienfaits du desmodium, sur l’hépatite b en diminuant rapidement l’ictère, et sur l’hépatite c, une amélioration importante du fonctionnement hépatique.

Des effets sur les poumons.
Les tradipraticiens (un tradipraticien exerce une pratique médicale non conventionnelle, reposant sur des approches présentées comme respectant les traditions, dans certaines communautés africaines) du ghana utilisent depuis très longtemps les feuilles de desmodium pour soigner l’asthme bronchique. D’autres études permirent de certifié ces résultats.
Des chercheurs ont observé l’effet relaxant sur les muscles des bronches qui intervenait en moins de deux minutes.
Origine :Le desmodium adscendens est une plante herbacée, qui pousse à l’état sauvage, soit en rampant ou en grimpant contre les troncs d’arbre.
Elle est originaire d’Afrique de l’ouest (Sierra Leone, Libéria, Ghana), aussi dans les zones équatoriales d’Afrique et d’Amérique Latine.
Le desmodium adscendens est une plante pouvant mesurée de 50 cm à 1,50 m de haut, à multiples branches. Ces feuilles sont velues et font de 8 à 13 cm de long et sont composées de trois folioles ovales. Les fleurs sont légèrement pourpres petites et cachées. Les fruits sont des cosses de forme ovales et velues, toujours par deux.
Précaution : Des effets indésirables éventuels, nausées, et diarrhée.
Aucune toxicité connue mais par précaution il est déconseillé pour les femmes enceintes ou allaitements sauf avis médical.
Utiliser pour :Dans toutes les situations ou le foie est agressé par un élément extérieur (virus, médicaments, alcool, etc.), hépatites virales aiguës et chroniques, A, B et C au stade préliminaire, prévention des effets secondaires de la chimiothérapie anticancéreuse, alcoolisme, traitement médicamenteux au long cours (neuroleptiques, traitement hormonal substitutif), traitement de fond des allergies avec hypersensibilité immédiate (rhume des foins, urticaire, allergies digestives, certains asthmes), hépatoprotecteur, antispasmodique, antiallergique, migraines, mal de dos, douleurs musculaires et articulaires.
Divers :Il est important de le faire remarquer mais le desmodium adcendens n’est pas un draineur du foie, comme on pourrait le croire. C’est un protecteur de la cellule hépatique avant tout.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*