[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Le Desmodium adscendens a été parfois nommé Desmodium procumbens, les deux vocables faisant allusion à ses longues tiges rampantes qui peuvent s’enrouler sur la base des troncs d’arbres ou autres supports rigides.

Dénomination scientifique de la plante d’origine
Famille : Fabacées (Légumineuses)
Genre : Desmodium
Espèce : adscendens
Initiale du (ou des) botaniste(s) : (Sw)
Autre(s) dénomination(s) : Desmodium procumbens
Partie(s) employée(s) : tiges et feuilles

Posologie
Les présentations sont très nombreuses, mais nous nous limiterons à celles qui sont préparées par le C.R.P.

DESMODIUM – Plante totale sèche
Tiges et feuilles de Desmodium Adscendens, coupées en petits morceaux, à faire bouillir pour obtenir une décoction buvable.
La posologie journalière est de 10g de plante à faire bouillir ¼ d’heure dans trois quarts à un litre d’eau. La décoction, après filtrage, sera consommée dans la journée.

Soluté buvable en flacon
On l’obtient à partir de la décoction citée ci-dessus, concentrée sous vide et aromatisée à l’essence de romarin qui en assure aussi la stérilité.
La posologie journalière est de 20 ml en deux prises chez l’adulte et de 3 ml/10 kg chez l’enfant. Diluer dans un verre d’eau ou de jus de fruit.

Pilulier
Elles contiennent un nébulisat de décoction concentrée. La nébulisation est un procédé qui élimine les substances hygroscopiques pour obtenir une poudre sèche contenant les principes actifs.
3 gélules contiennent les principes actifs de 10 grammes de plante sèche. C’est donc la posologie quotidienne pour un adulte de corpulence moyenne. On peut ouvrir les gélules.
Ces deux denières formes (Desmopar et Desmopar fort) sont d’un emploi plus pratique, spécialement pour les enfants, et la chimiothérapie.

Les posologies standard peuvent être :
– Augmentées en cas d’affections sévères (hépatites graves), jusqu’à 1 cuillerée à soupe trois fois / jour
– ou diminuées en cas d’effets secondaires

Effets secondaires du desmodium bio

, rares et immédiatement régressifs si l’on arrête le traitement, pour le reprendre à 1/2 dose (diarrhées, petit état nauséeux).

Au niveau des effets secondaires, seuls quelques rares cas de diarrhées et de vomissements ont été relevés, mais ceux-ci ne sont sans doute pas dû à la plante elle même mais peut être à une bactérie présente sur celle-ci.
Le desmodium est relativement sûr et on peut le prendre à tout âge à condition de ne pas en abuser, comme pour tout traitement, même naturel.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*