[Total : 12    Moyenne : 3.6/5]

Le Desmodium adscendens bio est une plante herbacée bisannuelle, appartenant au genre desmodium, à la famille des Fabaceae, sous-famille des Faboideae.

Les botanistes la nomme “Desmodium adscendens” ou “Desmodium procumbens”, nous la connaissons sous des noms, tels que: trèfle savane, colle colle, gros trèfle, desmodium,…

En phytothérapie on utilise les tiges et les feuilles.

1°) Étymologie.

Non connue.

2°) Histoire.

En Afrique, le Desmodium adscendens est utilisé depuis fort longtemps par les soigneurs traditionnel pour diverses affections hépatiques (foie), dont l’hépatite virale, et les problèmes pulmonaires.

Certaines tribus de la forêt amazonienne et du Nicaragua pratiquent encore des décoctions et des bains de racines séchées de Desmodium, appelé <>, pour guérir les affections vaginales, la nervosité ou certains troubles digestifs.

Les Docteurs Pierre et Anne-Marie TUBERY ont découvert au cours de leurs travaux sur le desmodium procubens, de 1959 à 1963, dans un dispensaire hôpital du Cameroun, les propriétés hépatoprotectrice de cette plante.

3°) Habitat.

Originaire des zones équatoriales d’Afrique et d’Amérique latine, Desmodium adscendens est très répandue dans la zone équatoriale africaine où elle pousse à l’état sauvage, rampant dans des lieux humides ou contre les troncs des palmiers à huile ou des cacaoyers ou dans les jardins potagers.

Desmodium

Desmodium

4°) Description botanique.

Les feuilles de Desmodium adscendens sont trifoliolées alternes, les folioles obovales sont longues de 15 à 50 mm et larges de 10 à 30 mm.

La foliole médiane est nettement plus développée que les latérales. Le dessus des feuilles est glabre ou à poils appliqués clairsemés alors que le dessous est plus densément pubescent, ce qui donne une coloration plus claire à la face inférieure.

Les fleurs de desmodium sont lâchement disposées sur un racème axillaire ou terminal long de 10 à 15 cm. La corolle des fleurs est blanchâtre ou violacée et petite.

Le fruit de Desmodium adscendens est une gousse articulée longue de 10 à 25 mm et festonnée du côté inférieur.

5°) Composition.

-saponosides triterpénoïdes, dont Soyasapomines I et III.
-flavonoïdes (Vitexine et Isovitexine)
-Des dérivés de la tryptamine, à la teneur de 8 à 12 mg/kg
-anthocyanes
-alcaloïdes

6°) Propriétés et vertus.

-Protection du foie
-Antiasthmatique
-Antispasmodique
-Anti-inflammatoire
-Analgésique
-Antiallergique
-Dépuratif
-Diurétique
-Vulnéraire
-Immuno-modulateur.

Le Desmodium est considéré avant tout comme un “protecteur de l’hépatocyte”.

7°) Indications.

-Troubles du foie (suites d’hépatites virales ou médicamenteuses, d’intoxication…)
-Bronchite
-Spasmes musculaires
-Asthme

Le desmodium est actif pour stimuler la sécrétion de bile en cas d’insuffisance hépatique simple (paresse hépatique) mais aussi dans les affections hépatiques sévères comme celles provoquant un ictère (ancien nom : jaunisse). On conseille le desmodiul en cas de cirrhose, d’intoxications, d’obstruction des voies biliaires.

Les tradipraticiens du Ghana utilisent depuis très longtemps les feuilles de Desmodium pour soigner l’asthme bronchique. Le Desmodium n’agit pas comme un antihistaminique mais inhibe l’action de l’histamine sur les muscles lisses et, par suite, diminue la constriction des voies aériennes et des poumons, et ainsi soulage l’asthmatique.

Le desmodium adscendens sous forme de tisane ou de soluté concentré, permet de mieux supporter les effets secondaires de la chimiothérapie.

8°) Contre-indications.

En l’absence de donnée clinique, il est contre-indiqué chez la femme enceinte et allaitante, ainsi que chez les jeunes enfants.

9°) Effets indésirables.

Selon toutes les études, toxicologiques et pharmacologiques, il n’y a pas d’effet secondaire ou indésirable.

10°) Toxicologie.

L’étude menée par éthnobotanique et pharmacologie de l’université de Metz a montré l’absence de toxicité du Desmodium adscendens.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*